Pour garder nos équipes connectées dans cette période de « tout à distance », nos entreprises, nos administrations, nos clients ont eu massivement recours aux outils collaboratifs et en 1er lieu à Microsoft Teams qui regroupe en un seul endroit un outil de messagerie, une plateforme de visioconférence, des espaces de travail partagés, la communication temps réel, le partage de fichier et d’outils, la planification et l’organisation de réunions !

Un succès traduit dans les chiffres

Le succès de Teams se traduit dans les chiffres présentés par Microsoft le 29 avril dernier lors d’une conférence téléphonique portant sur les derniers résultats  trimestriels de la société (et qui ont été largement publiés sur la toile)  :

Lors de cette conférence, le PDG de Microsoft, Satya Nadella, a mis l’accent sur le formidable bond en avant réalisé par Teams sur cette période avec notamment : +30 millions de nouveaux utilisateurs teams en un mois pour +75 millions d‘utilisateurs actifs quotidiens.

Teams est aujourd’hui massivement utilisé dans le monde de la santé avec +34 millions de réunions Teams comptabilisées sur le seul mois mars !

Le secteur de l’éducation a également adopté l’outil, avec près de 200 000 institutions qui l’utilisent dans le monde entier.

Toujours dans cette interview, Satya Nadella cite deux exemples de ce succès :

  • plus de 350 000 étudiants s’appuient sur Teams pour l’apprentissage à distance pour le seul état des Émirats arabes unis
  • Accenture , première entreprise mondiale à dépasser 500 000 utilisateurs Teams !

Cela renforce les déclarations précédentes de Microsoft selon lesquelles Teams est l’application qui connaît la croissance la plus rapide de son histoire.

Pour rappel, Teams a été publié pour la première fois en novembre 2016. Sa croissance et son adoption extraordinaires sont en partie dues au fait que Teams est disponible gratuitement avec presque tous les abonnements Office 365.

Un composant essentiel de l’offre Modern Workplace

Le succès de Teams provient également et sans nul doute de son intégration à l’éco système Modern Workplace, qui nous le savons, regroupe Office 365, Azure et Windows pour proposer un espace de travail numérique complètement intégré et sécurisé.

La sécurité étant d’ailleurs l’un des principaux points forts, mais paradoxalement pas celui systématiquement mis en avant…

Cette intégration offre des perspectives incroyables , dont un exemple (parmi beaucoup d’autres) est présenté dans le blog M365 :

Comment les médecins, dont les patients ont des problèmes de mobilité, ou doivent rester chez eux, peuvent planifier, gérer et effectuer des visites virtuelles pour un suivi d’intervention chirurgicale par exemple ?

En utilisant la plate-forme de réunions Teams avec l’application Bookings : Simple, Rapide , low-code ! 

Un outil extrêmement puissant

Le formidable réservoir de possibilités de Teams pose la question de savoir comment nous pouvons encore mieux l’utiliser et l’exploiter  lorsque nous travaillons à distance :

  • Pour plus d’efficacité dans nos réunions : partager plus les documents, notes et mails. Renforcer l’interaction dans les documents, et (mieux) utiliser le tableau blanc numérique temps réel
  • Pour plus d’évènements à distance en direct et de plus grande ampleur : assemblées , webinaires marketing, annonces, formations….
  • En utilisant davantage les apps qui nous permettent d’en faire plus dans Teams (Stream, Polly, Karma, Bookings ….), et mieux encore en les développant nous-même via Power Platform en low-code !
  • En recourant davantage à Teams mobile
  • Tout en mettant encore plus de fun dans les réunions (fonds d’écran, emoji, ….)

Il pose aussi la question de la gouvernance sur la création et la gestion des groupes Teams avec Flow, Forms et Microsoft Graph.

Thème qui a été abordé en webinar par @Djavan ROA, en novembre 2019.

En bref, Teams est l’un des outils ModernWorkplace qui répond à beaucoup des enjeux de cette période improbable qui impose le travail à distance comme règle. 

Plus d’infos sur https://workplace.ineat-group.com/

Sources